Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 117 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8
Auteur Message
Message Sujet du message: Re: QUE SE PASSERAIT'IL (A LA TV) EN CAS DE FIN DU MONDE
Publié: Sam 05 Août 2017, 15:52 
Inscrit sur les forums

Inscription : Mer 06 Mai 2009, 14:49
Message(s) : 1139
Localisation : Entre Brest et Strasbourg
Julia a écrit:
Impressionnant. Très impressionnant.

Ceci dit on voit à quel point en seulement une décennie les choses, la technologie et le PAF ont évolué.
Tout cela mériterait presque une nouvelle version (avec la Corée du nord en remplacement de l'Iran, assurément).


C'est drôle mais le récit du dessus serait presque identique, à part Chazal remplacée par Coudray, Ferrari par Bouleau, Bourdin serait toujours sur RMC, Demorand et Sintès sur Inter, Cohen et Poincaré sur Europe, Toussaint sur Info Radio...

Pour BFMTV, on aurait sans doute Marschall, Boursier, Delay et Gapihan, CNews aurait un reportage sur Neymar et LCI tournerait avec de la Tour du Pin, Pujadas et Bachelot... Tellement épique.

Mais à l'heure des nouvelles technologies, du monde sur-connecté, ce serait sans doute un affolement général...

Imaginons, l'alerte est donnée à 18h heure de Paris, déclaration d'Emmanuel Macron sur toutes les chaînes de télé et radios.
TF1 lance sa spéciale sur le plateau normal, Bouleau et Coudray seront à l'antenne jusqu'à minuit, puis Crespo-Mara et Arnaud sur le plateau de LCI.
France 2 sera en commun avec franceinfo: avec Lapix et Laforge, France 3 avec Letellier et Gaessler, Canal retransmettera CNews, France 5 fera une nuit C Dans l'Air, M6 sortira de la Villardière avec de Moulins, BFMTV aura Marschall, Truchot, Elkrief, Rizet, Arnaud et Brunet...

_________________
Médiateur culturel.
A la recherche des beds soir de France Info (Radio) !


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: QUE SE PASSERAIT'IL (A LA TV) EN CAS DE FIN DU MONDE
Publié: Sam 05 Août 2017, 16:14 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam 03 Sep 2016, 22:49
Message(s) : 652
On va encore dire que je suis biaisée, mais :

Citer:
18h27:un bandeau se met à défiler en bas de l'écran: dans un instant, FLASH SPECIAL de la rédaction. Je zappe sur LCI c'est la pub, idem sur ITV. Je vais sur CNN et je vois le logo "BREAKING NEWS". Je comprend rien. Je repars sur TF1

L'absence de pub sur FI pourrait bouleverser le schéma.
Quoique : "Modules sur France Info. Je met Al Jazeera, je comprends rien. Je repars sur TF1" :mrgreen:

Reste qu'avec le point toutes les 10 minutes avec la radio... A voir.

Citer:
Mais à l'heure des nouvelles technologies, du monde sur-connecté, ce serait sans doute un affolement général...

On peut supposer qu'Internet serait plus rapidement coupé encore.

_________________
Indécrottable de tout ce qui est transmédia. Et de France Info, du coup.
Grille de France Info (télé), le tableur partagé : https://ethercalc.org/rfeah81hky


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: QUE SE PASSERAIT'IL (A LA TV) EN CAS DE FIN DU MONDE
Publié: Jeu 17 Août 2017, 3:22 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven 14 Déc 2012, 18:24
Message(s) : 64
Perso je pense que les réseaux de communication resteraient ouverts juste pour prévenir et aider la population..
Pareil pour la télévision, j'imagine juste un bandeau un peu comme celui de l'arrêt de l'analogique qui s'afficherait en plein milieu de l'écran à intervalles réguliers qui donnerait des infos et des conseils à la population en plus des flashs spéciaux sur les chaines. Un "Emergency Broadcast System" comme aux états-unis ne ferait que semer la panique encore plus....


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: QUE SE PASSERAIT'IL (A LA TV) EN CAS DE FIN DU MONDE
Publié: Jeu 17 Août 2017, 19:17 
Inscrit sur les forums

Inscription : Jeu 04 Août 2005, 20:57
Message(s) : 1594
c'est pas comme dans les films catastrophes américains où la fin du monde arrive sans prévenir,

dans la vie réelle on aura le temps d'anticiper ( genre météorite repérée des mois à l'avance par les télescopes, le bug de l'an 2000 ), ça laisse le temps aux autorités de préparer la population à la survie, la construction de bunkers, d'évacuer les zones à risques ( type inondations, fonte des glaces )

comme souvent la télé ne sera pas d'un grand secours, il faut plutôt privilégier la radio, un petit poste AM-FM à piles en cas de coupure de courant, c'est bien plus flexible qu'un poste de télé ou internet qui risque d'être coupé


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: QUE SE PASSERAIT'IL (A LA TV) EN CAS DE FIN DU MONDE
Publié: Ven 18 Août 2017, 10:14 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer 01 Août 2012, 12:16
Message(s) : 1487
Localisation : Côte d'or (21) et Clichy (92) Instagram: @legryselle
Et pour faire le lourdeau : c'est pour ça que l'abandon des GO sur inter au profit de l'internet dans les zones qui captent moins est une erreur grossière de la part de gugus qui ne voient radio France que par le côté fric de la lorgnette... Du coup ces habitants commencent à se débarrasser des postes GO et passent sur leurs appareils connectés qui ne marcheraient pas en cas d'urgence !

_________________
In Jacques Vendroux we trust.
Vous envoie des Mauvaises Ondes (podcast) : http://www.mauvaisesondes.be


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: QUE SE PASSERAIT'IL (A LA TV) EN CAS DE FIN DU MONDE
Publié: Mar 29 Août 2017, 13:08 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu 16 Mars 2017, 22:42
Message(s) : 160
Hier soir j'ai lu l'histoire fictive et ce matin j'apprends qu'un missile à survolé le Japon :shock:
Coincidence ? :roll:


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: QUE SE PASSERAIT'IL (A LA TV) EN CAS DE FIN DU MONDE
Publié: Ven 15 Sep 2017, 17:28 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam 03 Sep 2016, 22:49
Message(s) : 652
Jeudi 19 octobre 2017

18 h 25 : "Bienvenue à l'hôtel" vient de commencer, je m'installe dans mon canapé, tout en gardant mon mobile en main, histoire de m'occuper pendant les pubs ou durant les phases peu intéressantes du programme.

18 h 27 : Je navigue sur le net tout en écoutant vaguement la voix off, quand soudain Twitter entre en ébullition. Je n'y prête d'abord pas attention, puis je voix défiler des messages assez délirants parlant de "3ème guerre mondiale". Je vais voir du côté des sites d'info. Rien sur franceinfo.fr, rien non plus sur lci.fr ou chez la concurrence.

18 h 30 : Tout au plus en cherchant sur Google Actualités je tombe sur un article publié quelques minutes auparavant par "Russia Today". Il énumère d'abord l'ensemble des rumeurs diffusées, en rapport avec la Corée du Nord et de potentiels préparatifs de lancements "imminents" de missiles.
Pour l'article il ne fait aucun doute qu'il s'agit là de fausses informations diffusées par l'OTAN afin de déstabiliser la région, le régime de Pyongyang n'ayant aucun intérêt rationnel à lancer une attaque de cette ampleur. Il est assuré que jamais aucun missile ne sera lancé vers les USA ou vers l'Europe.

18 h 32 : Quelque peu rassuré, je laisse mon mobile sur le canapé et sors sur le balcon histoire de fumer et décompresser un peu.

18 h 38 : De retour au salon, je remarque un bandeau défilant en bas de l'écran : "Dans un instant, FLASH SPÉCIAL de la rédaction". Je zappe sur BFM TV : "priorité au direct", avec la conférence de presse d'un procureur de la République sur un dossier quelconque que je n'ai pas suivi. Le bandeau annonce lui aussi une édition spéciale imminente. Je passe sur Cnews, rien de spécial en apparence, Mabrouk lance la pub.

18 h 40 : Pub aussi sur LCI. Je zappe sur France Info : un générique improbable que je juge immonde apparaît, suivi d'un Adrien Rohard souriant, presque collé à la caméra. Je prends peur et je change de chaîne.

18 h 41 : De nouveau vaguement inquiété par les bandeaux de TF1 et BFM, je me jette sur mon mobile. Ca rame. Sur Twitter un de mes contacts relaie un message attribué à un "journaliste indépendant" précisant que les États-Unis disposent d'une image satellite équivoque montrant clairement une demi-douzaine de missiles sur le pas de tir en Corée du Nord.
Je vois également passer un retweet de @realDonaldTrump : "The North Korean leader is irresponsible in addition of being small and fat". Je comprends suffisamment l'anglais basique pour me douter du sens général du message.

18 h 42 : Paniqué, j'essaie sans succès d'afficher Facebook sur mon mobile. En insistant tout azimut tout ce que je réussis à afficher c'est le flux Youtube d'Al Jazeera English. C'est très saccadé. Je vois le logo "BREAKING NEWS". Je comprends rien. Je vais allumer l'ordinateur dans ma chambre.

18 h 46 : Sur mon ordinateur, la page d'accueil de Facebook charge indéfiniment, je n'ai que la bande bleue du haut. Aucun autre site ne s'affiche. Je me demande ce qu'il se passe, et maudit d'être dans une zone blanche. Pestant contre mon FAI, je retourne devant la télé.

18 h 47 : Quand je reviens dans le salon, TF1 a déjà commencé son flash d'information. Anne-Claire Coudray est à l’antenne et termine une phrase : "...il y a près de 20 minutes maintenant le dirigeant de la Corée du Nord a fait une délcaration de guerre lapidaire à l'égard des États-Unis et de, je cite, ses plus proches alliés, complotant ensemble contre le régime légitime de Corée".
Je suis pétrifié. Je zappe sur les chaînes d'info.

BFM : bandeau "urgent" : LA FRANCE EN GUERRE. Lucie NUTTIN présente en bafouillant un peu. Ca tourne en rond avec la même info répétée de différentes façons. Les différents correspondants ne savent rien de plus.
Cnews : publicité.
LCI : Pujadas donne les grandes lignes, les mêmes que sur TF1. Le bandeau s'active et passe en mode deux lignes.
France Info : Louis Laforge parle, mais on n'entend rien. Tout d'un coup une voix féminine retentit dans le silence : "Je crois qu'on a un problème".
Derrière Laforge, le panneau numérique du site franceinfo.fr affiche des icônes d'alerte info, avec des éclairs. Le bandeau lui est rouge et annonce l'essentiel : le dirigeant de la Corée du Nord a déclaré la guerre aux USA ainsi qu'à ses principaux alliés. La Russie et la Chine appellent à l'apaisement.


18 h 49 : Je cherche à en savoir toujours plus :

FRANCE 2 : diffusion de France Info, mais ici le son fonctionne. Laforge explique que la situation s'est drastiquement détériorée lorsque la Chine a effectivement fini par arrêter les livraisons de pétrole à destination de la Corée du Nord.

FRANCE 3 : Flash de Letellier et Gaessler.

CANAL : Yves Calvi annonce la nouvelle et déclare qu'une édition spéciale commune avec Cnews est à suivre.

FRANCE 5 : Caroline Roux annonce elle aussi l'information et semble atterrée.

M6 : La meilleure boulangerie de France.


18 h 52 : Je reviens sur TF1, mais mon téléphone sonne. D'une voix peu assurée, j'entreprends la difficile tâche de calmer mes parents. Les arguments pêchés sur Russia Today me viennent naturellement à la bouche. Ca semble fonctionner.
Au moment de raccrocher, mon téléphone mobile reçoit 18 SMS d'un coup. Je renonce à les consulter. Je n'ai de toute façon pas la franche envie de passer mon temps à pianoter pour y répondre. Hypnotisé, toute mon attention se tourne de nouveau vers la télé.

19 h 00 : Anne-Claire Coudray rappelle les faits pour les téléspectateurs rejoignant l'édition spéciale, et explique que les diplomates et le chef de l'état nord-coréen (qui n'est pas la même personne que le leader) se veulent rassurants.
Elle lance un reportage retraçant l'historique des relations avec la Corée du Nord ces derniers mois, ainsi que les diverses mesures imposées par l'ONU ces dernières semaines. Le journaliste conclut en disant que cet énième spectaculaire coup d'éclat finit de remettre en doute l'efficacité de l'ONU comme instrument de règlement des conflits.

19 h 05 : Il me vient l'idée d'allumer la radio de la cuisine. Des flashs spéciaux sont en cours sur RTL, Europe 1, RMC et bien sûr France Info. J'ai tout juste le temps de reconnaître Nicolas TEILLARD quand d'étranges éclats de voix me rappellent que ma télé est toujours allumée dans le salon.

19 h 06 : TF1 diffuse des images de la chaîne publique nord-coréenne. Les éclats de voix étaient en fait ceux de la présentatrice locale, à la fois martiale et toute en nuance. Le volume est diminué afin de permettre à l'expert présent en plateau de commenter. Soudain il est montré ce qui semble être une impressionnante forêt de missiles en gros plan. Au retour plateau, Coudray est décontenancée.

19 h 10 : Du bruit dehors : quelques personnes sont sorties avec des valises qu'elles jettent précipitamment dans leur voiture. Je me demande si je ne devrais me préparer à partir également, mais je me rappelle alors avoir vu sur Youtube des vidéos expliquant qu'en cas d'attaque nucléaire la fuite est déconseillée puisque de toute façon totalement illusoire.

Nouvelle tentative de connexion sur mon téléphone mobile. Je ne pensais pas que ca pouvait être encore plus lent. Twitter fonctionne par intermittence. Je tombe tout d'abord sur la fameuse supposée image satellitaire US. Il est précisé qu'on y voit bien au moins six missiles, mais très franchement je n'arrive pas à distinguer quoi que ce soit.
Je tombe également sur un message de @gouvernementFR appelant la population au calme, à faire fi des rumeurs d'Internet, et conseillant d'allumer la radio.

19 h 21 : Gilles Bouleau a rejoint le plateau et annonce une réunion de crise à l'instant même à Matignon autour d'Édouard PHILIPPE, Florence PARLY, Gérard COLLOMB et Jean-Yves LE DRIAN. MACRON est en voyage officiel en Allemagne afin de négocier une nouvelle politique européenne suite à la constitution de la nouvelle coalition de MERKEL.

19 h 35 : TF1 annonce que le leader coréen a déclaré il y a quelques minutes que le chef de l'état, présenté comme un traître, venait d'être exécuté, et que des missiles armés de bombes H étaient en ce moment même pointés sur l'île de Guam, ainsi que sur Séoul, Los Angeles, San Francisco, Londres et Paris. Coudray est livide, Bouleau conserve un calme apparent.

19 h 40 : J'essaie de joindre une amie parisienne, en vain : l'appel ne peut aboutir.

20 h 00 : Générique du Journal. Rappel des faits, analyse et commentaire. De nombreux invités. Une allocation d'Emmanuel MACRON est attendue pour bientôt. Les autorités conseillent de ne pas utiliser le réseau téléphonique.
Je zappe sur France 2, qui a cessé de diffuser France Info pour lancer un 20 h spécial présenté par Anne-Sophie Lapix. Le journal commence par l'extrait emblématique de la déclaration de guerre nord-coréenne sur le grand écran derrière la présentatrice.

France 3 est édition spéciale avec les mêmes présentateurs que plus tôt. Canal retransmet toujours Cnews. ARTE fait aussi une édition spéciale. Sur M6, Xavier de Moulin est aux manettes.

20 h 25 : Comme France 2 ne diffuse plus France Info, j'y jette un rapide coup d'oeil pour voir ce qu'il s'y passe : Jean-Mathieu Pernin et Sorya Khaldoun présentent une édition spéciale en simultané sur le plateau des Informés. Le thème est indiqué juste au dessus du bandeau : La Corée du Nord menace les USA et ses alliés. En coupant le son, je me rends compte que la télé retarde sur la radio, toujours allumée en cuisine.

20 h 35 : Je met BFM TV. Un journaliste intervient depuis ce qui semble être le périphérique parisien, et annonce qu'un gigantesque bouchon est en cours de formation : il devient progressivement impossible de quitter la capitale.
Au retour plateau, il est précisé que le même phénomène est observé, de façon plus diffuse, à Lyon et dans d'autres grandes villes françaises, qui ne sont pourtant pas au rang des cibles annoncées par le régime de Pyongyang.

20 h 40 : Suite de l'édition spéciale sur TF1. Bouleau annonce que le président de la République est rentré à Paris en jet privé et que son avion a atterri il y a près d'une heure. Il a ensuite immédiatement gagné le palais de l'Élysée, où les ministres l'y ont rejoint.

20 h 45 : Bouleau est coupé en pleine entretien avec un général de l'armée. A l'écran le logo de l'Élysée apparaît brièvement, avant de céder la place à Macron. A sa droite, les drapeaux français et européen. En direct, il annonce l'application de l'article 16 de la constitution lui accordant les pleins pouvoirs. Il précise que l'arsenal nucléaire est en alerte et qu'un sous-marin au large de la péninsule coréenne est prêt à tirer. Il déclare le couvre-feu. Plus personne ne doit quitter son domicile, et toute personne pouvant rentrer dans un bâtiment proche doit immédiatement le faire. Il ferme les frontières et déclare se tenir aux côtés de ses concitoyens dans ce moment le plus dramatique de l'Histoire de France. J'ai peur. Sans trop savoir pourquoi, je ferme mes volets.

20 h 50 : Bouleau reprend son édition spéciale. Il est désormais détaillé la conduite à tenir en cas d'attaque nucléaire. A ce sujet, est question de gagner autant que possible la cave ainsi que le centre des bâtiments, ainsi que de s'équiper d'une radio à piles et de vivres, notamment de l'eau pour autant de temps que possible. Une experte en plateau précise que selon elle, il faut pouvoir tenir une à deux semaines, dans le pire des cas, à cause des retombées radioactives dans l'environnement.
Les yeux me sortent de la tête.

20 h 55 : J'ai mis 4 piles dans ma radio et l'ai débranchée. Je teste si elle fonctionne. Sur les ondes de France Info, un enregistrement passe en boucle et explique également la conduite à tenir en cas d'attaque. Mais la durée de 1 à 2 semaines n'est pas mentionnée.

21 h 40 : J'ai coupé tous mes appareils et fais plusieurs allers-retours à la cave, et croisé des voisins s'adonnant à un manège identique. Rapidement, le sous-sol de l'immeuble se jonche de packs d'eau, de produits de première nécessité et de quelques affaires personnelles.

22 h 00 : Nous nous sommes calfeutrés. En lieu et place d'une radio, une voisine a préféré ramener sa télé portable compatible TNT.

22 h 12 : On ne capte pas toutes les chaînes correctement, mais pouvoir regarder la télé me permet de garder mon calme et c'est mieux que rien. Une vertu que n'a pas la radio, diffusant en boucle des consignes de sécurité et des extraits de l'allocution présidentielle. Je m'assied sur l'un des matelas et recommence à zapper.

Sur TF1, Bouleau a laissé son fauteuil à Julien ARNAUD.
FRANCE 2 : curieusement, l'édition spéciale est désormais présentée par Elise LUCET
FRANCE 3 : Emmanuelle LAGARDE

CANAL : apparemment un film, "LE DERNIER EXORCISME". Le message dans le bandeau, sous le programme crypté "à l'ancienne", indique : "Retrouvez l'édition spéciale concernant les derniers événements sur CNEWS – Canal 16"

Impossible de capter FRANCE 5.
M6 : l'édition spéciale est désormais présentée par Bernard DE LA VILLARDIERE
ARTE : un documentaire animalier. Exactement ce qu'il me fallait. Derrière moi, une petite fille s'installe pour regarder le même programme.

22 h 20 : Mes paupières commencent à être lourdes. Je m'endors.


4 h 15 : Je me réveille en sursaut. Tout est éteint, le calme règne. Je met la radio avec des écouteurs. Aucune évolution, les messages sur la conduite à tenir sont désormais diffusés toutes les 10 minutes sur la plupart des stations. Je me rendors peu après.


8 h 00 : Quelqu'un a allumé la télé. Le générique de l'édition spéciale de France 2 dans TELEMATIN me réveille. Nathanaël DE RINCQUESEN puis Laurent BIGNOLAS présentent. Je n'ai rien dans le ventre depuis hier midi. Nous partageons un petit-déjeuner frugal. Je zappe :

FRANCE 3 : Émilie TRAN NGUYEN
CANAL : Édition spéciale de la matinale de Cnews avec Clélie MATHIAS et Romain DESARBRES.
M6 : Une mire ???

8 h 10 : le réseau téléphonique et l'Internet mobile semblent avoir été entièrement coupés. Mon téléphone est totalement inutile.


A suivre...

_________________
Indécrottable de tout ce qui est transmédia. Et de France Info, du coup.
Grille de France Info (télé), le tableur partagé : https://ethercalc.org/rfeah81hky


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: QUE SE PASSERAIT'IL (A LA TV) EN CAS DE FIN DU MONDE
Publié: Sam 16 Sep 2017, 1:13 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam 03 Sep 2016, 22:49
Message(s) : 652
...Suite et fin (?)


8 h 20 : TF1 diffuse LCI. DE LA TOUR DU PIN est entourée de politiques, diplomates, généraux de l'armée... Je n'ai pas vu passer le temps. Pendant un instant, je me dis bêtement que je suis en retard pour le boulot. Et je réalise aussitôt que c'est la guerre. Nous ne pouvons de toute façon pas sortir, et l'entreprise est assurément fermée.

9 h 00 : Nouveau générique sur TF1. La présentatrice, que je ne reconnais pas, annonce qu'une conférence de presse de la ministre des armées, du ministre de l'intérieur et du ministre des affaires étrangères est prévue dans la matinée.

9 h 30 : La situation ne semble plus évoluer. Certains sont las, fatigués par l'attente. Nous sommes quelques uns à remonter brièvement en appartement afin de prendre des affaires supplémentaires et faire un rapide brin de toilette. J'en profite pour relever légèrement mon volet et jeter un coup d'oeil à l'extérieur. L'armée patrouille. Je traîne un peu chez moi mais finit par redescendre.

11 h 15 : Conférence de presse. Collomb annonce qu'une personne par foyer sera autorisée à sortir entre 15 h et 17 h pour aller chercher des vivres dans toutes les mairies de France. Il demande à toutes les radios et à toutes les télés émettant sur le territoire de diffuser toutes les 15 minutes un film préparé par la sécurité civile indiquant la conduite à tenir en cas d'alerte nucléaire. Je crois qu'on va finir par la connaître par coeur...

11 h 50 : Retour sur le plateau de TF1. La présentatrice annonce qu'hier soir à 20 h, 31 millions de personnes regardaient TF1 (je trouve ses propos un peu "décalés" vu l'événement).

13 h 00 : ÉDITION SPÉCIALE présentée par PERNAUT. Ce dernier semble plus déçu de ne pas pouvoir présenter une édition habituelle que particulièrement inquiet.

14 h 00 : Rien de particulier à faire, si ce n'est tromper la sourde inquiétude en suivant la télé sans le son tout en faisant mine de jouer aux cartes.

15 h 00 : Énième générique d'ÉDITION SPÉCIALE, présentée par Coudray. J'en ai marre. Je pars à la mairie chercher des vivres. Une heure de queue pour 6 litres d'eau, trois paquets de pates, un paquet de quatre escalopes de poulet, 3 boites de biscuits, un paquet de café, 6 piles pour radio...

16 h 45 : Je suis de retour à la cave, après un nouveau petit crochet par mon appartement. J'en profite pour donner un coup de charge à la batterie de la télé portable "Muse" de la voisine.
Toutes les chaînes sont sur le pont.

18 h 00 : Sur TF1, Coudray laisse la place à Audrey CRESPO-MARA.

20 h 00 : ÉDITION SPÉCIALE, Gilles BOULEAU vient en renfort.

21 h 12 : La chaîne publique nord-coréenne aurait annoncé que les négociations avaient été insatisfaisantes, et les propositions d'arrangement insipides et insultantes. Des ordres auraient été donnés et les missiles seraient sur le point d'être tirés sur "les puissances impérialistes étrangères". Mon corps se raidit et mon sang se glace. Dans notre abri de fortune règne un silence mortel.

21 h 15 : Un message préenregistré est diffusé et ordonne de mettre immédiatement en application les consignes données jusqu'à présent, il en rappelle une dernière fois l'essentiel. Du texte rouge et noir défile sur un fond blanc. La voix off alterne avec une sonnerie stridente anxiogène. Nous descendons le volume.

21 h 20 : Pendant la diffusion du message, Audrey et Gilles se sont installés dans un studio "bunker" dans les sous-sols de TF1 (derrière eux, un fond noir).

21 h 25 : Macron intervient en direct du bunker de l'Elysée. Il annonce qu'il vient d'ordonner un tir de missile nucléaire sur PYONGYANG, et que l'on doit se préparer au pire.

21 h 32 : l'AFP confirme que les missiles nord-coréens ont bien été lancés tout-à-l'heure.

21 h 33 : une sirène d'alerte aérienne retentit dans le lointain, comme dans les documentaires et les films sur la Seconde guerre mondiale.

21 h 34 : Audrey ne parle plus. Gilles demande à chacun de nous de prier.
Certaines personnes présentes avec nous dans l'abri pleurent en silence.

21 h 35 mn 12 s : Plus d'image.
21 h 35 mn 13 s : Plus de son.
21 h 35 mn 15 s : Plus d'électricité dans les couloirs.
21 h 35 mn 21 s : Un bruit assourdissant, un bruit d’explosion, quelque chose de terrifiant qui fait trembler les murs de notre immeuble à Marly le Roi. Je reste pétrifié sur mon matelas, paralysé par la peur. Autour de nous c'est la pénombre.

21 h 55 : Après de longues minutes sans bouger, je me lève et me dirige, les jambes tremblantes vers une fenêtre mal calfeutrée laissant apparaître une infime partie du monde extérieur. J'entrevois un ciel de couleur verte.

22 h 00 : En état de choc, je me dirige vers ma radio. Elle ne fonctionne plus. Mes piles ne devaient plus être très neuves. J'insère 4 des piles que la mairie m'avait distribué l'après-midi même et je lance la recherche. En FM rien. Je passe en AM : je perçois quelques notes de musique au travers des grésillements. Rien d’autre.

22 h 10 : Dans un dernier espoir je jette un coup d'oeil sur mon mobile : pas de réseau.

22 h 12 : Doucement, lentement, étendu sur mon matelas, je me laisse gagner par une extrême fatigue. Mes paupières se ferment. Je m'endors.

03 h 11 : « CECI EST UN MESSAGE DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS ; NE SORTEZ EN AUCUN CAS DE L'ENDROIT QUI VOUS SERT D'ABRI ; N'OUVREZ PAS VOS FENETRES ; NE BUVEZ PAS L'EAU DU ROBINET ; RESTEZ BRANCHÉS SUR CETTE FRÉQUENCE » . « CECI EST UN MESSAGE DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS ; NE SORTEZ EN AUCUN CAS DE L'ENDROIT QUI VOUS SERT D'ABRI ; N'OUVREZ PAS VOS FENETRES ; NE BUVEZ PAS L'EAU DU ROBINET ; RESTEZ BRANCHÉS SUR CETTE FRÉQUENCE » « CECI EST UN MESSAGE DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS ; NE SORTEZ EN AUCUN CAS DE L'ENDROIT QUI VOUS SERT D'ABRI ; N'OUVREZ PAS VOS FENETRES ; NE BUVEZ PAS L'EAU DU ROBINET ; RESTEZ BRANCHÉS SUR CETTE FRÉQUENCE »

Je sors petit à petit de mon sommeil en entendant ce message lancinant et répétitif : « CECI EST UN MESSAGE DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS ; NE SORTEZ EN AUCUN CAS DE L'ENDROIT QUI VOUS SERT D'ABRI ; N'OUVREZ PAS VOS FENETRES ; NE BUVEZ PAS L'EAU DU ROBINET ; RESTEZ BRANCHÉS SUR CETTE FRÉQUENCE »
J'avais laissé ma radio allumée sur France Bleu Yvelines. Je relance une recherche. L'ensemble des radios diffuse le même message.

05 h 37 : je suis toujours éveillé, écoutant, sans m'arrêter ce même message. Mais celui-ci alterne désormais avec un autre message : « ALLOCUTION RADIO DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANCAISE A 08 H 00, HEURE DE PARIS, SUR CETTE FRÉQUENCE ». Un frisson parcourt mon corps. Pour la première fois de mon existence, je me sens appartenir à une communauté, je me sens du pays, je veux entendre du réconfort de notre PRÉSIDENT.

05 h 40 : Certains se sont réveillés. Nous attendons ensemble, dans le silence et la peur, l'allocution du président.

07 h 58 : A deux minutes de l'instant fatidique, la peur et l'angoisse redoublent.

07 h 59 mn 00 s : Le message s'arrête ; des cliquetis se font entendre.

07 h 59 mn 50 s : bip
07 h 59 mn 51 s : bip
07 h 59 mn 52 s : bip
07 h 59 mn 53 s : bip
07 h 59 mn 54 s : bip
07 h 59 mn 55 s : bip (je reconnais ceux de France Inter)
07 h 59 mn 56 s : bip
07 h 59 mn 57 s : bip
07 h 59 mn 58 s : bip
07 h 59 mn 59 s : bip
08 h 00 mn 00 s : Marseillaise
08 h 00 mn 05 s : « Mes chers concitoyens, c'est avec grande émotion que je m'adresse à vous depuis mon bureau du Palais de l'Elysée. Hier soir, à 21 h 35, notre nation a été touchée en son cœur. Un missile nucléaire a été tiré par le régime nord-coréen en direction de notre territoire. Malgré l'intervention de l'armée dans le but de dévier la trajectoire de l'engin, une catastrophe n'a pu être évitée.
En effet, celui-ci s'est écrasé dans une forêt des Vosges, au sud d'Épinal, entre Charmoix l'Orgueilleux et Harsault. D'après les renseignements dont je dispose à cette heure, les victimes de cette explosion seraient principalement les habitants des villages isolés situés dans un rayon de 50 km autour du lieu d'impact. Il est encore trop tôt pour donner un bilan précis, qui sera établi en temps utile. Cela étant, nous devons nous attendre à plusieurs centaines de morts. A l'heure où je vous parle, l'armée est d'ores et déjà sur place afin de porter secours aux rescapés.
Hier soir, j'ai, dès que Madame la Ministre des armées m'a confirmé l'échec de la tentative de déviation du missile, immédiatement donné l'ordre au commandant de l'Indomptable, un de nos sous-marins nucléaires lanceurs d'engins, en ce moment positionné au large de la Corée, de lancer une attaque en direction des lieux stratégiques militaires et politiques nord-coréens. Cette action a été coordonnée avec la riposte de nos principaux alliés.
Je peux ainsi vous annoncer, en ce samedi 21 octobre 2017, que l'arsenal militaire nord-coréen est réduit à néant. L'armée continue néanmoins à pointer des missiles vers notre attaquant afin de couper court à toute nouvelle tentative d'agression.
L'article 16 de la Constitution m'accordant les pleins-pouvoirs est toujours en vigueur. Je renouvelle ainsi pour 24 h l'interdiction absolue faite à tous les habitants du territoire de quitter l'endroit leur servant d'abri. Je sais ce que vous avez enduré, et ce que vous endurez encore. Je vous demande cependant de faire preuve de patience : les retombées radioactives sont en train de lentement survoler le pays.
J'ai demandé au Ministre de l'intérieur de s'adresser à la nation à 9 h, heure de Paris, afin d'organiser une distribution de vivres.
Enfin, je tenais à vous faire part brièvement des messages de soutien qui nous sont parvenus des quatre coins du monde. Ils sont nombreux, comme vous ne manquerez pas de le découvrir.
Plus que jamais aujourd'hui, vive la paix, vive la république, et vive la France."

Je remarque que Macron a soigneusement évité de parler des autres missiles.

08 h 10 : Marseillaise

J'arrête de fixer le voyant de mon poste, je baisse la tête et pleure.


08 h 25 : A la radio, nouveau message : " A 9 H, HEURE DE PARIS ALLOCUTION RADIO DU MINISTRE DE L'INTERIEUR" " A 9 H, HEURE DE PARIS ALLOCUTION RADIO DU MINISTRE DE L'INTERIEUR" " A 9 H, HEURE DE PARIS ALLOCUTION RADIO DU MINISTRE DE L'INTERIEUR" " A 9 H, HEURE DE PARIS ALLOCUTION RADIO DU MINISTRE DE L'INTERIEUR"

J'essaie d'avaler un morceau.

08 h 59 mn 57 s : bip
08 h 59 mn 58 s : bip
08 h 59 mn 59 s : bip
09 h 00 mn 00 s : « Mes chers compatriotes, c'est avec beaucoup d'émotion... que je m'adresse à vous... depuis la cellule de crise au ministère de l'intérieur..." Je reconnais le rythme habituel et le phrasé caractéristique du ministre. Il renouvelle l'interdiction de sortir de chez nous. Il a ordonné à tous les militaires, pompiers et gendarmes de faire la tournée des habitants afin de faire une distribution de vivres. L'électricité sera relancée pour tout le pays d'ici midi et les réseaux de téléphonie, radio, télévision et en dernier Internet seront rebranchés petit à petit d'ici 20h ce soir.

09 h 08 : Reprise des messages en boucle « CECI EST UN MESSAGE DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS ; NE SORTEZ EN AUCUN CAS DE L'ENDROIT QUI VOUS SERT D'ABRI ; N'OUVREZ PAS VOS FENETRES ; NE BUVEZ PAS L'EAU DU ROBINET ; LES SECOURS VONT ARRIVER CHEZ VOUS ; RESTEZ BRANCHÉS SUR CETTE FRÉQUENCE ».

J'essaie de téléphoner, mais toujours pas de réseau.
J'essaie de capter des fréquences en longues ondes, sans succès.

11 h 26 : Je n'en peux plus, je dois remonter chez moi. Je prends quelques effets personnels et prend, au moins temporairement, congé du voisinage. Une fois arrivé dans mon appartement, la radio se coupe. Les piles de la mairie sont déjà à plat, et le courant n'est toujours pas revenu. Je m'affole. Je pars sous la douche pour me calmer.

11 h 47 : Je suis dans le noir sous la douche. Soudain, je suis ébloui par une forte lumière : l'électricité a été rétablie. Je pars vite allumer la télé. Écran noir sur tous les canaux.
Toujours impossible de se connecter sur le net. Pas de réseau sur mon mobile. Je branche ma radio : toujours le même message en boucle.

12 h 17 : Le message s'arrête. Je zappe entre les stations. Il n'est plus sur aucune radio. Des cliquetis. Je zappe sans m'arrêter. Je soupçonne une rouverture des ondes par le gouvernement. Je zappe. Je ne veux pas râter la reprise d'antenne.

12 h 38 :
France Inter : les bips.
France Bleu : idem.
Blanc pour les autres.

12 h 54 :
Radio France : toujours ces satanés bips.
RTL : cliquetis et.... une voix, très familière... C'est Bernard POIRETTE.
"BONJOUR, VOUS ÊTES SUR RTL, IL EST PRESQUE 13 H". Générique top horaire (je suis en transe). "C'est avec une grande joie et beaucoup d'émotion que nous vous retrouvons après 15 h de black-out complet ; il était 21 h 35 lorsque je vous ai quitté hier soir. Entre-temps : l'apocalypse. Notre pays a été victime d'une bombe H...."
Je zappe : rien sur les autres radios.

13 h 15 : France Info commence à émettre. Elle est retransmise sur toutes les radios du groupe Radio France.

13 h 38 : C'est au tour d'EUROPE et de RMC. Poincaré sur Europe, Bourdin sur RMC.

13 h 53 : Je sursaute. Énorme bruit strident venant de la tv : c'est la mire !!!!!!!

14 h 08 : Sur France 2, la mire est remplacée par un message sur fond noir : DANS UN INSTANT ÉDITION SPÉCIALE DE LA RÉDACTION.
Toujours la mire sur les autres chaînes.

14 h 33 : Je zappe d'une chaîne à l'autre. Soudain, sur TF1, la mire se coupe. Apparaît la première image du générique du journal en pause avec un déroulant "DANS UN INSTANT, FLASH SPÉCIAL". La plupart des autres chaînes semblent être sur la mire, sauf France 2 qui reste bloqué sur son panneau.

15 h 17 : Sur TF1, le générique se met en mouvement et retentit. ÉDITION SPÉCIALE. A l'antenne, depuis le studio du journal : Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU.

_________________
Indécrottable de tout ce qui est transmédia. Et de France Info, du coup.
Grille de France Info (télé), le tableur partagé : https://ethercalc.org/rfeah81hky


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: QUE SE PASSERAIT'IL (A LA TV) EN CAS DE FIN DU MONDE
Publié: Mar 19 Sep 2017, 21:07 
Inscrit sur les forums

Inscription : Dim 19 Sep 2004, 22:53
Message(s) : 4510
Localisation : 75012
C'est fascinant :)
Mais une chose m'embête... Pourquoi le gouvernement aurait fait couper tous les réseaux d'électricité et de réseau de communication ? Je crois qu'au contraire ce serait primordial de les laisser en fonctionnement le plus possible...


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: QUE SE PASSERAIT'IL (A LA TV) EN CAS DE FIN DU MONDE
Publié: Mar 19 Sep 2017, 21:27 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam 03 Sep 2016, 22:49
Message(s) : 652
Sachant que j'ai conservé une certaine quantité d'emprunts au texte original et que la coupure d'électricité y était déjà. C'est vrai que ce point peut être débattu, y aurait-il une coupure énergétique dans le pays, surtout si Paris n'est pas touchée ? Peut-être pas en vérité.

_________________
Indécrottable de tout ce qui est transmédia. Et de France Info, du coup.
Grille de France Info (télé), le tableur partagé : https://ethercalc.org/rfeah81hky


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: QUE SE PASSERAIT'IL (A LA TV) EN CAS DE FIN DU MONDE
Publié: Mer 20 Sep 2017, 17:16 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 20 Oct 2008, 23:26
Message(s) : 3450
Localisation : Normaundie
Ce topic est aussi flippant que passionnant. :o
Julia devrait présenter sa candidature pour un poste au pôle fiction de France télévisions :)


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: QUE SE PASSERAIT'IL (A LA TV) EN CAS DE FIN DU MONDE
Publié: Mer 20 Sep 2017, 17:22 
Inscrit sur les forums

Inscription : Dim 09 Fév 2014, 8:33
Message(s) : 695
Localisation : Nimes/Vézénobres
Tout à fait d'accord avec toi M6MUSIC Hits.

_________________
Vive la vie et toutes ses bonnes choses !
Tout ce que je dis n'engage que moi.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 117 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : FLoïc et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  

Nous sommes actuellement le Mar 12 Déc 2017, 18:10
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group