Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

La nostalgie de La Cinq est-elle justifiée ?
Oui 45%  45%  [ 9 ]
Non 55%  55%  [ 11 ]
Nombre total de votes : 20
Auteur Message
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Lun 27 Jan 2020, 0:51 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim 28 Déc 2014, 19:05
Message(s) : 331
Etrange... Ni Jean-Paul Goude ni Pascal Josèphe n'ont l'air de croire
à ce qu'ils disent.
La Cinq | Jean-Paul Goude, créateur du nouveau logo
La Cinq | Pascal Josèphe, directeur des programmes

_________________
Comme toujours, si vous ou l'un de vos collaborateurs étiez capturés ou
tués, le département d'Etat nierait avoir eu connaissance de vos
agissements.

Bonne chance Jim !


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Lun 27 Jan 2020, 14:54 
Inscrit sur les forums

Inscription : Ven 27 Juil 2018, 14:23
Message(s) : 421
Localisation : Entre Paris et Bruxelles.
En effet, prémonitoire...

En parlant de la grille évoquée par Pascal Josèphe, l'émission "Cas de Divorce" dont voici un épisode : https://www.youtube.com/watch?v=DM5K7uUgIf4&t, avec une comédienne que nous connaissons bien, s'est retrouvé diffusé en 1996...sur TF1 !
Alors que le programme fut produit pour La Cinq, la raison ?


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Lun 27 Jan 2020, 17:32 
Nouvel inscrit

Inscription : Lun 20 Jan 2020, 17:16
Message(s) : 7
FredC. a écrit:
En effet, prémonitoire...

En parlant de la grille évoquée par Pascal Josèphe, l'émission "Cas de Divorce" dont voici un épisode : https://www.youtube.com/watch?v=DM5K7uUgIf4&t, avec une comédienne que nous connaissons bien, s'est retrouvé diffusé en 1996...sur TF1 !
Alors que le programme fut produit pour La Cinq, la raison ?


Peut-être parce que Cas de divorce est une production AB ?


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Lun 27 Jan 2020, 18:11 
Inscrit sur les forums

Inscription : Ven 27 Juil 2018, 14:23
Message(s) : 421
Localisation : Entre Paris et Bruxelles.
Sans doute !


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Lun 27 Jan 2020, 18:28 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim 28 Déc 2014, 19:05
Message(s) : 331
Oui d'ailleurs on trouve aussi "Extra Zigda' produit par AB pour M6.
https://www.youtube.com/watch?v=jE-Xx_g ... 0AqaaAEtG5

_________________
Comme toujours, si vous ou l'un de vos collaborateurs étiez capturés ou
tués, le département d'Etat nierait avoir eu connaissance de vos
agissements.

Bonne chance Jim !


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Lun 27 Jan 2020, 18:41 
Inscrit sur les forums

Inscription : Ven 27 Juil 2018, 14:23
Message(s) : 421
Localisation : Entre Paris et Bruxelles.
D'accord.
Ce qui explique qu'AB Production a pu revendre son catalogue à d'autres chaînes que La Cinq.
D'ailleurs, "Cas de Divorce", s'est arrêté quatre jours après l'annonce de la liquidation judiciaire de la chaîne et de ses sociétés, le 3 avril 92.
A ce propos, Jean Claude Bourret expliquait dans le journal de 20h, que "Les dettes n'expliquent pas tout, il y a une volonté politique et économique de tuer cette chaîne de Télévision" (sic).
Le documentaire "Télévision: Histoires Secrètes", de Philippe Kieffer lui donne raison.
https://www.youtube.com/watch?v=k0VKSSyaEd8
Par ailleurs, il annonce la création d'une nouvelle chaîne de télévision par actionnariat, qui n'a jamais eu lieu.
Les autres chaînes TF1, M6 et Canal +, voulaient créer une chaîne d'information continue, sur le réseau de La Cinq, comme le dit cet article: https://www.lesechos.fr/1992/02/la-chaine-euronews-dans-les-starting-blocks-920702


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Mer 29 Jan 2020, 0:44 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim 28 Déc 2014, 19:05
Message(s) : 331
En 1994 dans "Le meilleur du pire" sur Jimmy,
voilà comment Guillaume Durand et Gilles Schneider analysaient l'échec de La Cinq:
CANAL JIMMY - 1994 - Reportage sur La Cinq
Citer:
Guillaume Durand:
"Je crois qu'il y a d'abord un péché de naissance. C'est une chaîne qui est née à gauche, grâce au Président de la République
et qui immédiatement a été contestée par tout le monde. Ses amis politiques, ses ennemis politiques et les autres chaînes.
Donc il y avait un problème à la base. Contexte terriblement difficile et puis deuxièmement il y a un problème d'identité.
Le pouvoir, quel que soit le pouvoir a gauche comme à droite, a toujours voulu fabriquer une chaîne suivant la célèbre formule "populaire et de qualité".
Hors ce qui marchait à La 5 c'était des séries et de l'information. Donc à partir du moment où on vous force à faire...
où on demande aux opérateurs successifs de faire une chaîne dont on sait pertinemment qu'elle marchera pas;
ça ne peut que se terminer douloureusement."

Gilles Schneider:
"Je suis tout à fait d'accord avec Guillaume. Soit c'était ciné and news, comme on dit. Soit c'était séries et information.
Et ça marchait bien. Y'avait un taux d'écoute intéressant, mais on n'était plus dans le cahier des charges et on se prenait des amendes,
et donc ce n'était pas viable. Soit on respectait scrupuleusement... Hachette l'a respecté, plus que scrupuleusement le cahier des charges.
Et à ce moment là, comme on n'avait pas les moyens on faisait entre guillemets du "sous TF1". Et à partir du moment où vous faites un sous-produit,
vous vous cassez la figure. C'est pas plus difficile que ça.

_________________
Comme toujours, si vous ou l'un de vos collaborateurs étiez capturés ou
tués, le département d'Etat nierait avoir eu connaissance de vos
agissements.

Bonne chance Jim !


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Jeu 30 Jan 2020, 21:59 
Inscrit sur les forums

Inscription : Sam 01 Août 2015, 15:43
Message(s) : 183
Dans le documentaire La Télé des années 80 (partie 2), Marie-France Brière analyse très bien le souci de La Cinq période Hersant: des contrats exhorbitants, un manque crucial d'émetteurs et la volonté de faire tout de suite une grande chaîne. Ni Berlusconi ni Hersant ne voyaient le problème n°1: la France, c'est pas l'Italie. Les émetteurs faut les acquérir sinon bah tu t'en tiens à un public composé de parisiens, de lyonnais, de marseillais et de nantais...qui ne représentent en rien la majorité de la population française, encore plus à l'époque. La Cinq aurait adopté la stratégie qu'adoptait M6 dès son lancement à savoir des films, des séries et des petits magazines (Turbo, Capital) , elle aurait pu décoller.

Y'a aussi une très mauvaise stratégie, et pas qu'à l'époque Hersant, à l'époque Seydoux c'était pas terrible non plus, suffit de checker:

"- Jonathan : magazine d'aventure et de découverte présenté par Olivier de Kersauson et diffusé le mardi soir en seconde partie de soirée
- Mode etc. : magazine de la mode diffusé le jeudi soir en seconde partie de soirée.
- Grand Prix : magazine des sports mécaniques diffusé le samedi soir en seconde partie de soirée."
" -> Pourquoi en 2e partie de soirée ? C'est plus le genre de magazines qu'on aurait vu en access (Jonathan) ou en journée (Mode etc, Grand Prix) le week-end comme le faisait M6 justement.

La Cinq période Hersant, c'est quoi au final ? Des jeux, des jeux, des jeux (donc de grosses dépenses parce que faut que ça fasse "à l'américaine"), et puis quand tu vois que ça commence à sentir mauvais vers 1988-89, hop tu programmes des séries et des petites émissions à petit budget qui viennent les compléter.

On voit clairement le jeu politique, parce que laisser une chaîne à des patrons qui ne savent pas DU TOUT comment gérer une chaîne, c'est très grave. Le Lay et Bouygues à comparer, ils se sont dès le début entourés des meilleurs (Mougeotte) pour comprendre comment la télé fonctionnait en interne. Et c'est ça qui a fait la force de TF1 pendant quasi 20 ans.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Ven 31 Jan 2020, 16:31 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim 28 Déc 2014, 19:05
Message(s) : 331
Pock_Pock a écrit:
On voit clairement le jeu politique, parce que laisser une chaîne à des patrons qui ne savent pas DU TOUT comment gérer une chaîne, c'est très grave. Le Lay et Bouygues à comparer, ils se sont dès le début entourés des meilleurs (Mougeotte) pour comprendre comment la télé fonctionnait en interne. Et c'est ça qui a fait la force de TF1 pendant quasi 20 ans.

La Cinq a été lancée très rapidement (le 20 février 1986), puisque Mitterrand savait qu'il perdrait les Législatives du 16 mars 1986, et qu'il voulait une chaîne sur laquelle s'exprimer. Les producteurs français étaient contre l'arrivée de Berlusconi. Donc peu de choses à mettre dans les tuyaux. (Télévison -Histoires secrètes)

Quand à TF1, la chaîne avait déjà une grille de télé commerciale. Tout n'était pas à inventer.

_________________
Comme toujours, si vous ou l'un de vos collaborateurs étiez capturés ou
tués, le département d'Etat nierait avoir eu connaissance de vos
agissements.

Bonne chance Jim !


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Ven 31 Jan 2020, 16:54 
Inscrit sur les forums

Inscription : Ven 27 Juil 2018, 14:23
Message(s) : 421
Localisation : Entre Paris et Bruxelles.
Même chose, vers la fin...Toujours selon ce même documentaire, même le CSA censé être neutre, avec la complicité des dirigeants de TF1 et M6 (Avec un certain Nicolas de Tavernost), a joué un rôle dans la disparition de la chaîne.
Selon les propos de Jacques Boutet lui-même.
Personne ne voulait de cette chaîne. Sabouret, Lagardère, Le Lay, Mougeotte...tout le monde a sa part de responsabilité dans cette histoire.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Ven 31 Jan 2020, 17:40 
Inscrit sur les forums

Inscription : Sam 01 Août 2015, 15:43
Message(s) : 183
Ouais après quand tu vois que même l'ancêtre du CSA (la CNCL) a réagi froidement puis postivement face à Hachette puis Bouygues (au cours des auditions pour la vente de TF1), tu vois direct les combines :mrgreen:


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Ven 31 Jan 2020, 17:45 
Inscrit sur les forums

Inscription : Ven 27 Juil 2018, 14:23
Message(s) : 421
Localisation : Entre Paris et Bruxelles.
Berlusconi, puis Bourret auraient pu sauver la chaîne, un mois plus tôt.
Mais tout s'est joué à cause de combines politiques et économiques.
Et les grands perdants de l'histoire, de ce "Formidable gâchis humain et financier", pour citer Bruno Masure, lors du JT 20H d'Antenne 2, du 13 avril 92, c'est le personnel, malheureusement !


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Ven 31 Jan 2020, 22:32 
Inscrit sur les forums

Inscription : Sam 17 Nov 2007, 18:45
Message(s) : 6984
Je ne pense pas du tout qu'avec les fonds des téléspectateurs qu'avait sollicité Bourret, La Cinq aurait pu poursuivre durablement son activité, ou bien ça aurait été un Cinq très au rabais... Le sauvetage aurait pu être initié par le retour de Berlusconi mais ça a capoté pour moult raisons.

Au même moment que Masure, il y eut aussi au même moment PPDA sur la Une qui avait dit à la fin du reportage de la fin de la Cinq "Voilà comment on exécute une chaîne". Osé, sachant que TF1 y a mis sa part à l'exécution...

_________________
« Vous racontiez une anecdote de 81 (...) J'ai la même mais de l'autre coté. Vous suiviez Jacques Chirac, moi VGE (...) » : Jean-Pierre Pernaut à Arlette Chabot, dinosaures préhistoriques le 26/09/2019 - TF1


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Ven 31 Jan 2020, 22:49 
Inscrit sur les forums

Inscription : Ven 27 Juil 2018, 14:23
Message(s) : 421
Localisation : Entre Paris et Bruxelles.
Poivre d'Arvor et Masure étaient émus, cela se voyait à l'antenne, puisque certains, voire beaucoup de leurs amis travaillaient pour La Cinq.
Le malheur des uns fait le bonheur des autres...
Si les journalistes des chaînes concurrentes étaient bouleversés par la nouvelle, ce ne fût pas le cas de leurs dirigeants !

Concernant le sauvetage, le plan Berlusconi aurait pu fonctionner, si les banques avaient acceptées.
D'ailleurs, lors du plan social du 17 décembre 91, il s'est abstenu, lors du vote au conseil d'administration, contrairement au groupe Hachette.
En effet, il n'a pas été informé de ce plan.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  

Nous sommes actuellement le Mer 26 Fév 2020, 6:55
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group