Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 

La nostalgie de La Cinq est-elle justifiée ?
Oui 57%  57%  [ 8 ]
Non 43%  43%  [ 6 ]
Nombre total de votes : 14
Auteur Message
Message Sujet du message: Nostalgie de La Cinq
Publié: Ven 01 Nov 2019, 21:33 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven 02 Août 2019, 14:14
Message(s) : 194
Localisation : Entre l'Atlantique et la Germanie
Hier, j'ai discuté avec un ami autre passionné de la télé et de son histoire, et il a posé une question qui ne m'a pas du tout laissé indifférent : pourquoi y'a-t-il un phénomène de nostalgie autour de La Cinq ? Ainsi a commencé une discussion sur ce sujet, qui m'a fait poser des questions... La Cinq mérite-t-elle cette nostalgie, cette aura qui est connue de tous les passionnés de la télévision française ? Et avec réflexion, comme mon ami, je me dis peut-être que non, cette chaine ne le mérite pas.

Car finalement La Cinq c'était quoi ? Exception faite de sa première année d'existence où elle avait une programmation digne des débuts de NT1, La Cinq fut pour l'essentiel une sous-TF1, dans la mesure où c'est une chaine qui voulait singer TF1 avec beaucoup moins de moyens. On parle beaucoup de la rédaction de La Cinq... sauf que La Cinq n'était pas une chaine info continue, et l'info ne représentait finalement qu'une petite partie de la grille de cette chaine, et justement, sorti de l'info, c'était pas mieux que ce qui se faisait ailleurs, si ce n'est inférieur.

Et maintenant ? Que serait La Cinq si elle existait toujours ? Autant ne pas se faire d'illusions, si La Cinq existait toujours, ce serait toujours une sous-TF1, comme l'est M6 aujourd'hui. De toute évidence, si La Cinq avait continué à exister, je peine à croire qu'M6 existerait encore aujourd'hui, tant celle-ci était en déficit chronique jusqu'à la disparition de La Cinq. C'était l'une ou l'autre. Et comme M6 l'a été dans l'histoire réelle, dans une télé ou La Cinq aurait subsisté et M6 aurait disparu (ou au mieux, serait restée la chaine ultra-low-cost généraliste à dominante musicale qu'elle était), La Cinq aurait été la première à lancer une télé-réalité en France, et peut-être même avant 2001... Surtout qu'il ne faut pas oublier que lorsque Lagardère a jeté l'éponge, il n'y avait qu'un seul repreneur potentiel pour la chaine : Berlusconi lui-même. Or, quand on voit la piètre qualité de ses chaines en Italie, je pense que c'est pas plus mal d'avoir échappé à ça.

Honnêtement, que préférez-vous entre Big Brother, des séries US à gogo et de la trash-tv à foison d'un côté, et C dans l'air, Le dessous des cartes et des documentaires instructifs ? Pour moi, le choix est vite fait...

En mon sens, s'il y a une chaine qui mérite plus d'intérêt et de nostalgie que ce qu'elle a dans les faits, ce serait plutôt TV6. Même si, à l'instar de La Cinq, il est illusoire de croire qu'une TV6 actuelle serait la même que celle des années 80, je pense que cette chaine était beaucoup plus audacieuse que La Cinq. D'une part, c'était la première chaine thématique sur le hertzien (il a fallu attendre 2005 avec l'arrivée de la TNT pour avoir de nouvelles chaines thématiques en hertzien), la toute première chaine musicale française, la seule chaine de l'histoire du PAF à viser exclusivement les ados et jeunes adultes (jamais revu depuis), et puis surtout, à l'instar de Canal+ à ses débuts, et contrairement à La Cinq, c'était une chaine très expérimentale dans sa conception, en dépit de la présence d'une grosse boite comme Publicis dans l'actionnariat. Et contrairement à la fermeture de La Cinq qui est due à une gestion calamiteuse de l'entreprise (n'en déplaise aux complotistes), TV6, elle, est bel et bien morte pour des motifs politiques (avec les chantages de la CLT, notamment sur le vote luxembourgeois de la PAC), et au bout de seulement un an d'existence, ce qui rend sa disparition bien plus injuste que ne l'a été celle de La Cinq.

Pour finir, je précise, pour mon cas personnel, que j'ai fait partie de ceux qui disaient "La Cinq est morte c'est triste il faudrait que ça revienne blablabla...", mais comme chacun, je peux changer d'avis, aussi, mon opinion a changé au fil des années, aussi je me suis permis d'écrire ce long message... et de vous demander VOTRE opinion par la même occasion. :)

_________________
TR3MBL0T1N, L3 T3L35P3CT4T3UR D3ÇU
( vos yeux me maudiront sans doute ! )


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Ven 01 Nov 2019, 22:14 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven 20 Juil 2018, 15:34
Message(s) : 62
Localisation : Là ou je suis.
Alors je n'ai pas pu réellement avoir cette nostalgie sur La Cinq, n'étant pas né à cette époque, mais j'ai commencé à me renseigner un peu sur cette chaîne à un moment, et je trouvait qu'elle devait être bien, mais je n'ai jamais vraiment pensé à ce qu'elle serait à cette époque, et en réfléchissant, ça serait, en effet probablement un sous-TF1 (avec un petit côté AB1 même) mais qui essaierait de faire premium, et même si elle aurait vécu un peu plus longtemps, je pense pas qu'elle aurait tenu jusqu'à aujourd'hui. Pour TV6, sur ce coup je ne l'ai pas vraiment trouvée bonne, et si cette chaîne aurait survécue, elle serait pour moi au niveau de NRJ12, et cette chaîne serait devenue un robinet à téléréalité. Aussi, qu'est qu'il s'est passé dans leur tête lorsque ils ont crée certains jingles de cette chaîne ? :shock:

_________________
Collectionneur de logos depuis 2017.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Ven 01 Nov 2019, 23:01 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven 02 Août 2019, 14:14
Message(s) : 194
Localisation : Entre l'Atlantique et la Germanie
Concernant TV6, elle aurait pu baisser en qualité, mais pas devenir comme NRJ12 pour autant, car TV6 avait une convention de chaine MUSICALE, ce qui l'obligeait à consacrer une large part de son temps d'antenne à la musique. Certains diront que M6 diffusait beaucoup de musique autrefois et que c'est moins le cas maintenant. Certes, mais M6, contrairement à TV6, n'a jamais eu de convention de chaine musicale, contrairement à ce qu'on pouvait croire à l'époque. Idem pour NRJ12 d'ailleurs, qui, contrairement à ce que certains pensent, n'a jamais été officiellement une chaine musicale.

Seules deux chaines hertziennes sont comparables à TV6 en terme de convention : W9 et surtout CSTAR. C'est vrai que ces chaines sont loin d'être des exemples, mais il ne faut pas oublier que ce sont toutes des chaines secondaires (respectivement du groupe M6 et du pole gratuit du groupe Canal+) qui sont donc reléguées au second plan en terme de budget, là où TV6 était la chaine principale de Publicis (et pour cause : c'était la seule ^^). Je pense que dans le PIRE des cas, TV6 aujourd'hui ressemblerait à une CSTAR sans les programmes à la noix importés direct des USA. :)

_________________
TR3MBL0T1N, L3 T3L35P3CT4T3UR D3ÇU
( vos yeux me maudiront sans doute ! )


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Sam 02 Nov 2019, 0:05 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 20 Oct 2008, 22:26
Message(s) : 5848
M6 n'a jamais eu de convention de chaîne musicale mais sa convention l'obligeait à consacrer un tiers de sa grille à des programmes musicaux. Ce n'est pas rien comme contrainte.

Une chaîne à dominante musicale comme TV6 peut se transformer en mini généraliste. Ce n'est pas un gage de qualité. Par exemple CStar qui a obtenu du CSA une réduction du temps d'antenne réservé aux programmes musicaux, celui-ci passant de 75 % à 50 %. C'est particulièrement visible le WE avec la suppression des programmes musicaux l'après-midi au profit de rediffusions venant de C8 et les programmes à la noix importés direct des USA pour citer Tremblotin.

NRJ 12 n'est pas une chaîne musicale. Elle a surtout diffusé des vidéoclips pour meubler sa grille à son lancement. En janvier 2008, ils avaient totalement disparu de la grille.

Sur la TNT, les chaînes qui se rapprochaient le plus d'une chaîne musicale en terme de convention étaient Europe 2 TV et Virgin 17. En réalité, elles étaient de véritables chaînes poubelles.

Concernant la Cinq et TV6, il me paraît difficile d'éprouver de la nostalgie car je n'ai pas connu ces chaînes. Par contre, je connais un peu plus la version espagnole de la Cinq : Telecinco. Une chaîne de grande classe avec plein de programmes intelligents et bourrée de pub :lol:

_________________
"10 minutes de pub, 10 minutes d'émission, 10 minutes de pub. On a l'impression d'être dans un supermarché" - Patrick Sébastien


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Sam 02 Nov 2019, 8:55 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven 02 Août 2019, 14:14
Message(s) : 194
Localisation : Entre l'Atlantique et la Germanie
Je suis d'accord. Après je parlais surtout d'audace à la base, et le fait est que TV6 était plus originale que La Cinq. ;)

Au passage, j'invite les votants au sondage à détailler leur avis, en particulier ceux qui ont voté "Oui", car il est intéressant de lire les arguments des deux côtés !

_________________
TR3MBL0T1N, L3 T3L35P3CT4T3UR D3ÇU
( vos yeux me maudiront sans doute ! )


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Dim 03 Nov 2019, 20:11 
Inscrit sur les forums
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer 05 Juin 2013, 14:15
Message(s) : 1043
Localisation : Ex-Midi-Pyrénées
Je n'ai pas connu La Cinq mais après avoir lu et regardé pas mal de choses à ce sujet, notamment des programmes TV de l'époque, je ne pense pas que cette nostalgie soit réellement justifiée.

La Cinq c'était surtout un robinet à séries et téléfilms qui même pour l'époque n'étaient pas de toute première fraîcheur. C'est exactement ce que l'on reproche de nos jours aux chaînes low-cost de la TNT. Certes à partir de 1987 il y a l’information, j'ai souvent vu revenir l'argument comme quoi celle-ci était " plus libre " sur La Cinq mais je ne saurais dire si c'était effectivement le cas ou non, ce ne sont pas les maigres extraits des journaux de La Cinq que l'on trouve sur Youtube qui vont forger mon opinion là dessus.

Mais c'est intéressant de parler de sous-TF1 parce que justement je ne pense pas que La Cinq version 1987-1990 ait cherché à faire du TF1. Excepté peut-être au début en 1987 quand ils ont débauchés des animateurs comme Sébastien et Sabatier mais ça n'a pas duré puisque comme je l'ai dit au dessus la programmation s'est vite résumée aux séries/téléfilms et à l'info. Force est de constater cependant que cette formule là a fonctionné car si j'en crois les chiffres de Wikipédia c'est en 1989 que La Cinq a réalisé sa meilleure audience annuelle. Puis en 1991 à partir du moment où la Cinq s'est mise véritablement à vouloir faire du TF1 avec des jeux, du sport (achat des droits de la F1 notamment) que les audiences se sont effondrées. Donc à mon avis pour survivre La Cinq aurait du garder la formule de 1987-1990 même si d'un point de vue qualitatif c'est très discutable.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Lun 04 Nov 2019, 10:48 
Inscrit sur les forums

Inscription : Sam 01 Août 2015, 15:43
Message(s) : 169
N'ayant pas connu non plus La Cinq, mais m'étant pas mal documenté (comme la plupart d'entre vous) sur le sujet, j'pense plutôt que La Cinq a cherché dès 1987 à réduire au maximum les coûts des émissions pour combler le manque d'émetteurs dont elle disposait et parce que ses dirigeants se sont rendu compte (trop tard) que Paris, bien qu'elle soit capitale de la France, n'était nullement intéressée par les émissions bling-bling et à l'italienne. Berlusconi était probablement convaincu du début à la fin qu'il pouvait faire de La Cinq une Canale 5 à la française, mais il a pas du comprendre que les français étaient pas prêts à une télé comme celle là.

La Cinq version 87-90 ça me fait pas mal penser à ce que faisaient (et font toujours) les télévisions locales aux Etats-Unis: beaucoup de séries, beaucoup de films low-cost, très peu de plateaux et tout ça faute de moyens. Avec une stratégie à la M6 dès le départ, ça se serait probablement mieux passé, surtout que Berlusconi avait de quoi apporter niveau séries et films. En gros miser à fond sur un développement petit à petit des émetteurs en province pour toucher un maximum de personnes. Cette Cinq aurait clairement duré 5-6 ans vu les moyens de Berlusconi qui en aurait fait une télé à pas cher, et qui aurait ensuite pu adapter dès 91-92 une Cinq plus proche de TF1 et engager la bataille des audiences.

Et clairement pour TV6, le problème était son développement freiné alors même qu'elle commençait à émerger. On aurait probablement eu un modèle totalement différent des chaînes "robinets à clips" d'aujourd'hui, parce que bien que TV6 passait énormément de clips (dont une grosse part française), il y'avait des émissions en plateaux, avec peu de moyens (sauf Tam-Tam) mais qui avaient du potentiel. TV6 ça aurait pu vraiment devenir un réseau jeune, et je pense que les radios s'en rendaient bien compte, NRJ la première. Clairement sur TV6 y'aurait pu y avoir les émissions qu'on a connu sur M6 du genre Fréquenstar, Fan De, etc. Les gens qui y travaillaient semblaient bourrés d'idées, c'est pour ça, TV6 aurait peut être pas été une grande chaîne niveau audiences, mais elle aurait été plus ou moins proche de ce que faisait Canal+ à l'époque niveau émissions, c'est à dire des tentatives, parfois ratées parfois fructueuses mais avec des animateurs jeunes.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Lun 04 Nov 2019, 11:11 
Inscrit sur les forums

Inscription : Dim 20 Jan 2008, 12:57
Message(s) : 200
Ça, ou une chaîne d'info. À partir de 1987, quand Hersant recrute un maximum de journalistes (souvent des types capés, d'ailleurs), La Cinq renouvelle vraiment le genre de l'info télévisée. Pour le meilleur (un nombre de scoops incroyable) et pour le pire (le charnier de Timisoara qui n'existait pas, les heures de direct inutiles pendant la guerre du Golfe, les débats de nazis etc.).

La première matinale tout info (un JT tous les quarts d'heure), c'est eux. Les grandes sessions d'informations, avec JT, débat et grands reportages (le 13 heures de Jean-Claude Bourret), c'est eux aussi. L'animation très personnelle et "punchy" du 20 heures, c'est Guillaume Durand sur La Cinq.

Il faudrait, en plus, ajouter les émissions de reportage à la première personne (Patrick de Carolis a débuté là-bas, avant de ramener le concept sur M6 pour en faire Zone interdite) et de débat d'actualité à grand spectacle ("Face à France" ou "Les absents ont toujours tort", animées par Guillaume Durand, qui préfigurent, avec beaucoup de plus de moyens qu'aujourd'hui, ce que font Pujadas ou Salamé).

C'était une espèce d'Europe 1 de l'époque en version télé, ou de BFMTV débridée (oui, c'est possible : souvenirs d'un débat sur l'existence des chambres à gaz avec Faurisson, et vote Minitel à la fin). Et ça ne fonctionnait pas mal en audience (autour de 10%). C'est d'ailleurs l'info que Daniel Schneidermann (alors chroniqueur au Monde) retient de La Cinq au lendemain de la coupure d'antenne : https://www.lemonde.fr/archives/article ... 19218.html


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Sujet du message: Re: Nostalgie de La Cinq
Publié: Dim 10 Nov 2019, 16:24 
Inscrit sur les forums

Inscription : Sam 17 Nov 2007, 18:45
Message(s) : 6810
Pock_Pock a écrit:
A ce propos, aucune idée si ça a déjà été posté, un documentaire en trois parties sur La Cinq en 1992:

https://youtu.be/lPT3tbcNTNE
https://youtu.be/ZHeRPR0gXos
https://youtu.be/DBYKfExvEis


J'ai repris le message de Pock_Pock du topic "Archives télé". Je viens de terminer les 3 parties très intéressantes des coulisses de la Cinq (échanges avec invités, plongée dans la rédaction, dans la régie, vraiment passionnant !). Quelque chose qui est frappant, les salariés de la chaîne semblaient être abandonnés par la direction de la Cinq, à aucune fois ils n'évoquent (ou très peu) le PDG ou Jean-Luc Lagardère, le propriétaire. Même, on aurait pu penser que c'était Jean-Claude Bourret le vrai chef ! :lol:

Et une réponse : Pourquoi Guillaume Durand n'était pas présent lors de la dernière soirée de la Cinq ? D'après la conversation qu'il a avec Bourret, il semblait être décidé à quitter la Cinq peu avant la fermeture de la chaîne suite à la rupture du contrat de son émission "Les absents ont toujours tort"...

_________________
« Ce que j'espère aussi, c'est que notre émission soit plus haut de gamme que les autres. » : Pascal Praud


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  

Nous sommes actuellement le Jeu 12 Déc 2019, 8:00
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group